Banc de méditation : caractéristiques et conseils d’utilisation

La pratique de la méditation nécessite une certaine posture qui favorise la concentration et le recueillement. Le banc de méditation permet d’effectuer les exercices correctement tout en apportant stabilité et confort au pratiquant. Cet accessoire soutient le haut du corps et réduit la fatigue au niveau des articulations en position assise ou agenouillée. Découvrez dans cet article les différents types de bancs de méditation ainsi que les conseils d’utilisation.

Les bancs et coussins de méditation

Rechercher la paix intérieure, vaincre le stress, se libérer de la souffrance : la méditation est une démarche spirituelle faisant de nombreux adeptes dans le monde. Le banc de méditation ou shoggi soutien, stabilité et confort pour exécuter les postures à genou, position Seiza, pendant une séance de méditation. Cet accessoire en bois est utilisé pour la méditation, mais aussi dans d’autres disciplines comme le yoga ou le mindfulness.

D’une hauteur moyenne de 16 cm, le banc va permettre un alignement naturel de la colonne vertébrale, droit et vertical, tout en réduisant la fatigue au niveau des épaules. Son rôle est aussi de soutenir le haut du corps pour protéger les genoux et les chevilles du pratiquant de son propre poids. Méditer en étant assis à même le sol peut générer un inconfort et distraire par la suite votre concentration. L’utilisation d’un banc de méditation ou d’un coussin de méditation, également appelé zafu,permet d’éviter les gênes et inconforts afin de rester attentif.

Utilisation banc de méditation

Avant de pratiquer sur un banc de méditation, il est important de connaitre les modèles adaptés à vos exercices et à votre morphologie. Les shoggi sont conçus pour les exercices de méditation à genoux et pour favoriser une posture ergonomique pendant la méditation. Néanmoins, pour permettre un alignement droit et stable, il faut la bonne hauteur de banc. Aussi, les personnes de grande taille devront s’orienter vers des assises plus hautes (+ 18 cm). En ce qui concerne le zafu, celui-ci doit disposer d’une surface de confort pour les genoux et les chevilles et favoriser la respiration abdominale.

D’une manière générale, le dos doit être droit et le bassin légèrement incliné vers l’avant. Sur un banc de méditation, les épaules doivent également être détendues et le menton légèrement rentré. Il est important que les articulations (genoux et chevilles) soient alignées dans le même axe sans trop écarter les genoux.

Si vous êtes amené à vous déplacer souvent, privilégiez un banc de méditation pliable ou un banc de méditation démontable qui ont l’avantage d’être légers et faciles à ranger.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like