La Tunisie et le tourisme dentaire

La Tunisie, à part le fait d’être une destination touristique très prisée depuis longtemps, a depuis  acquis une solide réputation dans le tourisme médical et dentaire. Moins chère qu’en Europe, la destination est de plus en plus  choisie pour tout ce qui est  soins esthétiques tels que la pose de facettes dentaires, de couronnes et d’implants.

Une stratégie qui paie

L’État tunisien a compris depuis longtemps qu’il avait tout intérêt à développer le tourisme médical. Il a donc aidé investi dans le développement du secteur. Cela a commencé par le tourisme médical en général et la chirurgie esthétique en particulier, suivis par les soins dentaires avant 2010.

C’est ainsi que  la Tunisie est devenue une des destinations phares parmi les pays qui proposent le tourisme médical. Si, à ses débuts dans le domaine, la Tunisie accueillait principalement des touristes venant des pays alentours et de tout le Maghreb, ce sont aujourd’hui de plus en plus d’Européens, dont des Français, qui choisissent la Tunisie pour les soins dentaires et le tourisme médical en général. Cet engouement découlant de tarifs qui sont de 30 à 50% moins chers qu’en France.

Quelques sont les  précautions à prendre

Comme pour tout ce qui a trait au secteur médical, il faut prendre quelques précautions.

En premier lieu, il faut se renseigner sur la clinique où aura lieu l’intervention et voir  si elle respecte les normes internationales. Il faut aussi choisir un dentiste  spécialisé sur le type d’intervention envisagée.

Si l’intervention est invasive comme pour la pose d’implants dentaires, il faut s’assurer que le séjour proposé prenne en compte le suivi postopératoire. Ne pas se fier aux cliniques qui proposent la pose d’implants en un seul séjour. Cette intervention nécessite obligatoirement au moins deux séjours.

Et enfin, que ce soit pour les implants, les couronnes ou les facettes dentaires, il faut sélectionner les dentistes qui proposent des produits de marque. Certains tarifs trop attractifs le sont en rognant sur le prix des prothèses. Le risque étant de se retrouver avec des implants, des couronnes ou des facettes de mauvaise qualité, qui ne vont pas durer.

Quid du remboursement

Toutefois, il faut savoir que les soins dentaires effectués en Tunisie ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. En revanche, ils vont pouvoir l’être pour des soins prodigués en Roumanie ou en Hongrie puisque ces pays font partie de l’UE. On préférera donc la Tunisie pour des soins peu ou pas remboursés.

You may like